Les temples incontournables de la Thaïlande

Les temples incontournables de la Thaïlande

Non Par

La Thaïlande est une des destinations touristiques phares de l’Asie du Sud Est. Ce pays comprend de nombreuses îles au décor de carte postale où se mêlent sables blancs et eau turquoise. Toutefois, le patrimoine culturel de la Thaïlande est l’un des principaux vecteurs du tourisme de ce pays. Un séjour en Thaïlande, implique donc la visite de quelques-uns des innombrables temples bouddhistes qui font la fierté et la renommée de ce pays dans le monde entier. Que ce soit du point de vue historique que culturel.

Le temple blanc de Chiang Rai

La ville de Chiang Rai, au Nord de la Thaïlande abrite l’un des plus beaux et des plus impressionnants temples du pays. En effet, Chiang Rai est connu pour le temple de Wat Rong Khun. Il s’agit d’un temple bouddhiste caractérisé par la couleur blanche immaculée de l’ensemble des édifices qui le compose. D’ailleurs, cette caractéristique a valu au temple de Wat Rong Khun le nom de « Temple blanc de Chiang Rai ». Une visite de ce temple exceptionnel vous fera découvrir la beauté et la sophistication de l’architecture thaïlandaise. Le Temple blanc de Chiang Rai comprend de nombreux élément architecturaux et sculptures des plus impressionnants. Un exemple parfait est « la porte du ciel » qui est gardé par deux statues de créatures de la mythologie thaïlandaise, ainsi que le pont qui le précédé sous lequel se trouve des centaines de sculptures de mains.

Le temple de Wat Pho

Bangkok est une escale incontournable lors d’un séjour en Thaïlande. La capitale Thaïlandaise n’est pas seulement connue pour sa vie nocturne et ses nombreux commerces. Bangkok est aussi célèbre pour abriter le temple de Wat Pho. Pour visiter ce temple bouddhiste construit sur l’une des rives du fleuve Chao Phraya, il vous faudra vous rendre dans l’enceinte du Grand Palais. Le temple de Wat Pho est le plus souvent représenté par sa gigantesque statue de bouddha couché couverte de feuilles d’or. La visite du temple de Wat Pho vous permettra par la même occasion de découvrir le Grand Palais, ainsi que le temple du Bouddha d’émeraude qui lui est voisin.

Le temple de Watthanaram

Un autre site exceptionnel se dresse également sur les rives du Chao Phraya. À 80 kilomètres de la capitale thaïlandaise, en amont du Chao Phraya se trouvent les ruines d’Ayutthaya. Les ruines d’Ayutthaya abritent le temple de Watthanaram. Ce temple date du XVIIème siècle. Il fut construit en 1630 par le roi Prasat Thong en tant qu’hommage à sa mère. Classées comme patrimoine de l’UNESCO, les ruines d’Ayutthaya sont les témoins de l’histoire du royaume du même nom. Ayutthaya fut en effet au XVIIème et XVIIIème siècle non seulement la capitale de la Thaïlande, mais aussi l’une des plus grandes cités du monde. Détruite par les birmans en 1630, Ayutthaya perdit son titre de capital au profit de Bangkok.